• Les Hérétiques,

    de Mariette Navaro. Mise en scène de François Rancillac

    TDB, théâtre du Parvis Saint Jean.

    Classe de 1re L et de 1re S1 : vendredi 8 février,  à 18h30. Départ du lycée à 15h et retour à 22h.

    Visite guidée du théâtre, dîner, représentation suivie d'un échange avec les comédiens et le metteur en scène.

    http://www.tdb-cdn.com/les-heretiques

     

    Une femme dans le désarroi, perdue dans le noir. Cette citoyenne lambda qui ne sait plus à quel saint se vouer, qui veut agir, a rendez-vous avec trois femmes. Des militantes qui ont réfléchi aux rapports entre État et religions, à ce qui les sépare, à ce qui les confond. Des affranchies qui ont choisi de suivre leurs opinions, leur liberté de conscience contre tout conformisme. D’immortelles hérétiques condamnées, jetées aux lions, au bûcher. Des Sorcières ? En ces temps obscurantistes où la laïcité est brandie de part et d’autre pour lutter « au nom de la République » contre une prétendue islamisation, un certain antisémitisme, de quoi cette résistible stigmatisation est-elle le nom ? D’où le religieux et le politique, inévitablement, s’en prennent au corps des femmes ? Ce corps, premier lieu des interdictions, « supplicié de la société ». François Rancillac – directeur du Théâtre de l’Aquarium à Paris, commande à Mariette Navarro une fable sur la laïcité : comment cette valeur de cohésion, de protection envers toute pratique religieuse, qui instaurait l’impartialité étatique en 1905, est-elle aujourd’hui devenue vecteur d’exclusion ? Déjouant le temps, la talentueuse autrice aborde ce thème épineux en convoquant la figure de la Sorcière, invite une Martyre, organise un procès, un joyeux Sabbat et, depuis des faits réels reconnaissables, explore le glissement sémantique à travers une déviation poétique. Alors, où sont les Lumières ?

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique