• I- Les différentes réécritures vues ou évoquées en classe :

    - Médée : Sénèque et Euripide, Corneille et Anouilh, ainsi que les différentes mises en scène.

    - La guerre de Troie n'aura pas lieu : De l'Odyssée à la pièce de Giraudoux. + les différents choix de mises en scène.

    - Un roi sans divertissement :

    • intertextuaité avec Pascal
    • réécriture du célèbre passage de Perceval ( cf. sur le blog à la rubrique consacrée à ce roman, menu de droite)
    • réécriture de Giono lui-même  : de son roman à son film

    - Les Femmes savantes : réécriture de la pièce de Molière.

    - La réécriture d'un personnage : de Robinson à Vendredi ( exercice)

    - Le Supplément au Voyage de Bougainville : réécriture du dicours du Vieillard à des fins argumentatives ( voir l'allusion au véritable vieillard rencontré par Bougainville dans la photocopie que je vous ai donnée).

     

    II- Leurs fonctions  :

    brouillons d'auteur (ex : Flaubert)  ; parfaire son style; ou développer, affiner

    - adaptation d'une oeuvre écrite au théâtre ou au cinéma : il s'agit d'une sorte de "traduction", avec un  autre système narratif : on n' "écrit" pas de la même façon avec une caméra qu'avec un stylo

    - réécriture d'un mythe : actualisation, adaptation aux problèmes de l'époque ( Antigone, La guerre de Troie) ou montrer les multiples facettes d'un personnage ( Don Juan, Médée)

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique