• Exercice 7 : Parnasse et Symbolisme

    Exercice 7 : Parnasse et Symbolisme


    Les caractéristiques suivantes appartiennent-elles au Parnasse ou au Symbolisme ?  

    1. Son nom désigne à l'origine une montagne de Grèce consacrée autrefois aux Muses, puis par métonymie un groupe de poètes.
    2. S'oppose aux principes du Romantisme, prônant un renouveau de la poésie, en refusant le lyrisme et en récusant à l'art toute utilité.
    3. Ce mouvement considère que le monde est "une représentation", le reflet d'un idéal. Seuls les symboles peuvent réussir  à traduire les signes de cet ailleurs spirituel.
    4. L'un de ses principaux représentants, Théophile Gautier, déclare qu' "il n'y a de vraiment beau que ce qui ne sert à rien".
    5. Verlaine, Mallarmé, Rimbaud en font partie.
    6. Le chef de file de ce mouvement est Leconte de Lisle.
    7. L'analogie a un rôle primordial dans cette poésie ( rapport de ressemblance) : le langage peut suggérer, exprimer des idées abstraites grâce à l'analogie. Les sons, les couleurs, les parfums se répondent pour créer des sortes de visions qui permettent de percevoir intuitivement l'existence d'une réalité supérieure.
    8. Le poète doit s'écarter de tout engagement politique. Ses sujets de prédilection portent sur des mythes, des civilisations disparues, exotiques, ainsi que sur l'histoire des religions.
    9. Culte de la forme et du Beau.
    10. Le poète devient voyant  parce qu'il a accès à un monde inconnu.
    11. Le poète est un alchimiste.  Pour transcrire ses "visions" de l'Idéal, il doit inventer d'autres formes poétiques, comme le mètre impair, le poème en prose, le vers libre.

    Correction

    Exercice 7 : Parnasse et Symbolisme


    Les caractéristiques suivantes appartiennent-elles au Parnasse ou au Symbolisme ?  

    1. Son nom désigne à l'origine une montagne de Grèce consacrée autrefois aux Muses, puis par métonymie un groupe de poètes. Parnasse
    2. S'oppose aux principes du Romantisme, prônant un renouveau de la poésie, en refusant le lyrisme et en récusant à l'art toute utilité. Parnasse
    3. Ce mouvement considère que le monde est "une représentation", le reflet d'un idéal. Seuls les symboles peuvent réussir  à traduire les signes de cet ailleurs spirituel. Symbolisme
    4. L'un de ses principaux représentants, Théophile Gautier, déclare qu' "il n'y a de vraiment beau que ce qui ne sert à rien". Parnasse
    5. Verlaine, Mallarmé, Rimbaud en font partie. Symbolisme
    6. Le chef de file de ce mouvement est Leconte de Lisle. Parnasse
    7. L'analogie a un rôle primordial dans cette poésie ( rapport de ressemblance) : le langage peut suggérer, exprimer des idées abstraites grâce à l'analogie. Les sons, les couleurs, les parfums se répondent pour créer des sortes de visions qui permettent de percevoir intuitivement l'existence d'une réalité supérieure. Symbolisme
    8. Le poète doit s'écarter de tout engagement politique. Ses sujets de prédilection portent sur des mythes, des civilisations disparues, exotiques, ainsi que sur l'histoire des religions. Parnasse
    9. Culte de la forme et du Beau. Parnasse
    10. Le poète devient voyant  parce qu'il a accès à un monde inconnu. Symbolisme
    11. Le poète est un alchimiste.  Pour transcrire ses "visions" de l'Idéal, il doit inventer d'autres formes poétiques, comme le mètre impair, le poème en prose, le vers libre. Symbolisme

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :