• Biographie de Guy de Maupassant

     

    Biographie de Guy de Maupassant

      

    Enfance :

    Guy de Maupassant naît le 5 août 1850, au château de Miromesnil, près de Dieppe.

    Sa mère, Laure de Maupassant, restera longtemps sa seule éducatrice; elle élève son fils entre deux milieux très différents : fière de sa récente noblesse, elle se plaît à lui inculquer la vénération de ses ancêtres et le pousse à fréquenter les gens "bien nés".  Mais paradoxalement, elle tient à ce qu'il se lie également aux petits campagnards de son âge, car , malgré sa répugnance pour les roturiers, Laure désire soumettre son enfant à différentes influences. Ainsi, le petit Guy passera les neuf premières années de sa vie dans cette campagne normande dont il s'inspirera plus tard en écrivant ses contes. Il apprendra à comprendre cette société rustique parmi laquelle il développera ses dons d'observation.

     

    Biographie de Guy de Maupassant

    Château de Miromesnil

    Biographie de Guy de Maupassant

    Campagne normande, source d'inspiration pour Maupassant. 

     

    Biographie de Guy de Maupassant

    Laure Le Poittevin, et son fils , Guy de Maupassant

    Cette enfance est perturbée par les conflits incessants qui opposent ses parents l'un à l'autre. Gustave de Maupassant est un homme frivole et libertin, qui mène la vie oisive des grands propriétaires normands : il dessine, peint et collectionne les aventures galantes. 

    Laure méprise cet époux égoïste que ne gouverne aucune ambition. Sœur d'Alfred de Poittevin- poète précoce qui fut le meilleur ami d'enfance de Flaubert- elle est habituée à partager les jeux puis les goûts de cet écrivain auquel elle voue une grande affection. Elle est sensible et cultivée, douée pour les Lettres.

    Guy souffre des querelles brutales entre son père et sa mère. Cette situation l'attriste tant qu'il écrira plus tard  qu'il " n'a plus de goût pour rien, envie de rien, d'amour pour personne, de désir quelconque, d'ambition ou d'espérance". À l'âge adulte, il réfléchit sur  l'origine de ce pessimisme atroce qui le poursuivra toute son existence : il le rapporte alors à la terreur panique dont il était envahi chaque fois que ses parents, emportés par la rage, échangeaient des outrages ou que son père rouait sa mère de coups. En 1859, une situation financière difficile oblige la famille à s'installer à Paris. Mais ses parents se séparent et Laure de Maupassant revient en Normandie, à Étretat, avec Guy et son deuxième fils, Hervé, né en 1856. 

    Biographie de Guy de Maupassant 

    Guy de Maupassant, enfant.

    Guy de Maupassant mûrit très vite. Il se considère comme le chef de famille et, inversant les rôles, il traite son père comme un enfant irresponsable et  le surveille, le conseille quand il ne le sermonne pas. Il adopte le même comportement avec son petit frère qui semble très limité mentalement. Leur mère appelle d'ailleurs celui-ci " brave petit paysan".(1) Guy veillera toujours sur son frère puis, plus tard, sur sa femme et sa fille. Mais un jour, Hervé présente des signes incontestables de dérangement mental et Guy le fait interner dans un asile.  "C'est toi qui es fou!" crie avec fureur Hervé à l'adresse de son frère aîné, quand les portes de l'hôpital psychiatrique se referment sur lui. Cette phrase tourmente Maupassant, obsédé par sa peur de la folie et alors que sa pensée commence à se troubler. Sa mère est une autre préoccupation pour lui : elle souffre de troubles nerveux et Maupassant craint d'avoir hérité de cette maladie.

     

    Études :

    • De 1862 à 1867 : Maupassant est pensionnaire à l'Institution Ecclésiastique d'Yvetot : c'est d'abord un élève studieux, sérieux, mais il souffre rapidement d'une sorte de psychose carcérale et de cette éducation qui lui semble trop étriquée. Il lit en cachette des auteurs du XVIIIe siècle et se passionne pour Laclos (l'un de ses premiers noms de plume sera " Valmont", en l'honneur du personnage libertin des Liaisons Dangereuses). En 1867, il est renvoyé du séminaire pour mauvais comportement et pour avoir écrit des vers licencieux.
    • Il termine ses études secondaires au lycée de Rouen. Durant cette période, il correspond avec son ami Louis Bouilhet, bibliothécaire de la ville de Rouen et  poète. Il présente Maupassant à Gustave Flaubert dont il est l'ami intime. Ce sera le début d'une très grande complicité entre le "maître" et le futur écrivain ainsi que  l'amorce d'une collaboration littéraire féconde.

     

    Biographie de Guy de Maupassant

    Biographie de Guy de Maupassant

                Louis Bouilhet  et Gustave Flaubert

     

    • Après avoir été reçu bachelier ès-lettres, Maupassant rejoint son père à Paris (octobre 1869), où il commence des études de droit tout en espérant tenir son père sous tutelle.
    • Mais la déclaration de guerre entre la France et la Prusse interrompt ses études. Mobilisé dans l'intendance, il est dirigé sur Rouen.

     

    Les Années d'Apprentissage

    1. Maupassant et la guerre:

    En juillet 1870, Maupassant n'a pas encore 20 ans. Il est envoyé au front mais rapidement il assiste, témoin impuissant, à la déroute de l'armée française. Il participe à la débâcle mais n'en souffre pas physiquement car il est de constitution robuste et très bon marcheur (1). Il est retenu dans Paris : la capitale est occupée par l'armée prussienne. Grâce à son poste dans l'intendance, Maupassant ne participe pas aux combats et il en est satisfait : il "s'embête abominablement " (1) mais en profite pour observer le monde qui s'agite autour de lui. Il en conçoit une haine tenace pour les hommes politiques qu'il suspectent de ne s'intéresser qu'à leurs intérêts personnels au détriment du bien général. Il déteste tout autant l'armée et les militaires. Il les considère comme des "experts en boucherie d'hommes", vaniteux, cruels, inutiles. "Maupassant maudit la guerre. Il la tient pour une tradition des époques barbares. S'il considère les Prussiens comme des gens abominables, c'est certes parce que, bourreaux ingénieux, ils ont infligé à des civils français sans défense des souffrances injustifiables, mais surtout parce qu'ils idolâtrent la guerre, la transformant en une vertueuse divinité, en une adversaire implacable du matérialisme, alors qu'en fait elle force ceux qu'elle incorpore parmi ses fidèles à ne penser à rien, ne rien apprendre, ne rien lire, n'être utile à personne, pourrir de saleté, coucher dans la fange, vivre comme les brutes dans un hébétement continu, piller les villes, brûler les villages, ruiner les peuples. Et Maupassant de proposer que l'on traduise devant une Haute Cour de Justice tout gouvernement qui aurait commis le crime de déclarer la guerre". Albert-Marie Schmidt, Maupassant, Écrivains de toujours, éd du Seuil.

    Observateur attentif du monde qui l'entoure, depuis, Maupassant va raconter plus tard, dans de nombreuses nouvelles et contes, les différents événements auxquels il va assister. Il se fera le peintre fidèle de la société dans laquelle il vit en cette année 1970 : lâcheté de la bourgeoisie et des grands propriétaires qui s'accommodent de l'occupant et n'hésitent pas à se compromettre avec lui pour préserver leurs affaires et leurs négoces, cruauté et brutalité des prussiens, héroïsme souvent aveugle des petites gens, les paysans, les prostitués, plus patriotiques que les nobles ou que les riches. 

    Biographie de Guy de Maupassant

    Réservistes 1870, de Pierre Georges Jeanniot- Hôtel des Invalides.

     

    Biographie de Guy de Maupassant

     Soldats prussiens en marche ( auteur inconnu?)

     

    2. Les débuts littéraires :

    En 1871, après la répression sanglante de la Commune de Paris, Maupassant quitte l'armée.

    Il compte reprendre ses études et s'inscrit en deuxième année de droit. Son père lui permet d'obtenir un emploi au ministère de la Marine. 

    De 1873 à 1880, Maupassant se consacre à l'apprentissage de l'écriture. Gustave Flaubert, ami d'enfance de sa mère, encourage ses premiers pas en littérature et lui fait rencontrer des écrivains célèbres ( Tourgueniev, Zola, Daudet...). Il l'initie à une observation plus précise du réel et l'appelle son "disciple". Maupassant est un auteur éclectique qui pratique tous les genres : poésie, théâtre, roman, articles de journaux.

          Flaubert                        Daudet                        Tourgueniev                          Zola

    Biographie de Guy de MaupassantBiographie de Guy de Maupassant

     Biographie de Guy de MaupassantBiographie de Guy de Maupassant

     

         

     

     

     

     

     

     

    Son oeuvre littéraire

    1. Le Cercle de Médan et les premiers succès:

    Maupassant s'intègre au cercle d'écrivains qui évoluent autour de Zola. L'auteur de la vaste saga des Rougon-Macquart, chef de file du naturalisme, vient de connaître un immense succès avec sa publication de L'Assommoir, roman où il évoque l'alcoolisme et la misère à travers la longue déchéance d'une famille ouvrière. La critique littéraire le vilipende, s'indigne de la grossièreté du sujet et du langage employé. Mais il y gagne la faveur du public et une nouvelle aisance matérielle, lui qui a vécu dans la pauvreté depuis qu'il est à Paris. Il achète une maison à Médan, près de la capitale, où ses amis et lui se réunissent régulièrement : les frères Goncourt, Paul Alexis, Paul Céard,  Tourgueniev...et le jeune Maupassant. Les rencontres de ce cénacle seront connues sous le nom des "soirées de Médan". En 1880, ce petit groupe d'auteurs décide de publier un recueil commun, ayant pour thème la guerre de 1870. Cette oeuvre s'intitule Les Soirées de Médan. La guerre avec la Prusse a laissé à Maupassant des souvenirs cuisants : surtout l'attitude des uns et des autres envers l'occupant, de la collaboration intéressée à l'héroïsme viscérale et au patriotisme populaire. Il écrit Boule de Suif : Le succès est immédiat et éclatant. Flaubert, à la lecture du manuscrit, écrit à son jeune disciple : "Il me tarde de vous dire que je considère Boule de Suif comme un chef d'oeuvre".

    Biographie de Guy de Maupassant

     

    2. Nouvelles et Romans :

    Maupassant est un nouvelliste hors pair : il possède une manière toute particulière de regarder et de sentir et son talent d'observateur le conduit à saisir sur le vif aussi bien le monde intérieur que le monde extérieur. Il a l'art de la synthèse, du récit concis et dynamique. Il sait souvent ménager une chute et brosser en quelques traits un portrait ou un caractère. En à peine dix ans, avant qu'il ne sombre dans la folie et ne décède prématurément à l'âge de 42 ans, il écrit environ  mille chroniques, contes et nouvelles.  Ses recueils les plus connus sont La Maison Tellier, Les Contes de la Bécasse, Mademoiselle Fifi, Miss Harriet, Le Horla et Le Rosier de Madame Husson. Dans ses nouvelles réalistes, il offre une vision pessimiste et sans concession de la société et de la noirceur de l'âme humaine. Ses nouvelles fantastiques exploitent à plusieurs reprises le thème du double qui le hantera toute sa vie.

    Il est l'auteur de six romans : Une vie, Bel-Ami, Pierre et Jean, Mont-Oriol, Fort comme la mort et Notre cœur.

     

    Note : 

    1) Chroniques , études, correspondances de Guy de Maupassant, Paris, Gründ 1938. lettre de Laure de Maupassant à Flaubert et lettre de Maupassant à sa mère


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :