•  

    DEVOIR FACULTATIF à rendre la semaine de la rentrée .

    Sujet 1 : L'Humanisme. 1ère L

    Rédigez l'écriture d'invention qui se trouve sur le corpus  étudié en classe, consacré aux  guerres de religion :

    Rédigez un essai sur la violence dans le monde actuel. Comme Montaigne à son époque, vous raconterez un événement de votre choix, en mêlant votre propre réflexion à des références littéraires et en travaillant votre style de façon à bien mettre en valeur votre engagement.

    Conseils :

    1. Soulignez les mots importants du sujet et définissez-les. Inutile de vous rappeler que certains d'entre vous ont fait un hors sujet au bac blanc pour avoir négligé cette étape malgré mes avertissements et mes explications.frown

    2. Étudiez bien le texte de Montaigne au préalable. Quelles sont les caractéristiques d'un essai? Quelles sont les caractéristiques du style de Montaigne ( puisque nous sommes dans les réécritures, dites-vous que vous devez faire un pastiche)?

    3. Choisissez un problème actuel important, et n'oubliez pas de lier l'actualité à des références littéraires. Si vous prenez par exemple la question des migrants qui traverse actuellement toute l'Europe, vous pouvez vous référer à la pièce Inoxydable, au roman de Gaudé, Eldorado, ou encore au Goncourt des Lycéens de l'an passé, Petit Pays, de Gaël Faye.

     Le Théâtre , 1ère L et 1ère S

    Sujet 2 : 

    Vous écrivez à un ami pour lui faire part de vos impressions de spectateur lors de la représentation d'une pièce que vous avez aimée. 

    Conseils :

    1. Respectez bien les caractéristiques de la lettre( Qui à qui? Comment? Où? Quelles formules d'entrée? Quelle disposition sur la page?)

    2. Analysez tous les termes du sujet, même les plus simples : quel destinataire? Comment suis-je supposé m'adresser à lui? Quelle représentation? Qu'est-ce qu'une représentation? Dois-je en dire du bien? Du mal? Les deux? Que dois-je commenter :  l'histoire? La mise en scène? La scénographie? Les costumes, le son...

    Sujet 3 :

    Vous êtes metteur en scène et  vous désirez proposer une version originale de la scène du balcon de Cyrano de Bergerac ( texte 3 de notre GT). Vous exposez vos idées au scénographe, à l'ingénieur du son et à l'ingénieur des lumières, ainsi qu'aux trois comédiens qui vont l'interpréter. 

    Conseils :

    1. Attention à TOUS les termes du sujet. N'en écartez aucun. A votre avis, quel est le plus important? 

    2. Quelle forme le sujet propose-t-il? S'agit-il d'un dialogue, d'un échange, ou d'un monologue? Suis-je libre de décider?

    3. Quelles sont les caractéristiques  du texte théâtral? Comment mettre en page? Puis-je donner des noms à mes personnages? Puisqu'il s'agit de "théâtre dans le théâtre", dois-je en respecter toutes les conventions? ( didascalies, apartés, ne pas oublier la double énonciation et renseigner le public sur ce qu'il ignore). 

    4. Puis-je le présenter sous forme de récit? Avec un narrateur et des paroles rapportées, des descriptions?

     

                    


    votre commentaire
  •  à la demande des 1s1 petite aide sur le devoir à remettre la semaine de la rentrée...

    - Vous devez vous interroger sur les rapports de la poésie avec le réel

    - l'analyse du sujet vous permet de déterminer quel type de plan implique la formulation de la question : question ouverte, fermée ou comparative? Plan analytique, dialectique ou comparatif?

    - pour la recherche d'idées, appuyez-vous sur vos anthologies personnelles, sur Le Spleen de Paris , sur les poèmes et le corpus sur l'art poétique étudiés en classe lors de la première séquence, ainsi que sur les textes qui accompagnent  le sujet. J'ai ajouté en page d'accueil le groupement de poèmes que nous lirons ensemble après l'analyse du Spleen de Paris.

    Posez-vous les bonnes questions : que pouvons-nous considérer comme "réels" dans ces poèmes ? la poésie lyrique, la poésie engagée ne s'appuient-elles pas sur des éléments authentiques? Par contre, les arts poétiques qui nous ont amenés à réfléchir sur les fonctions de la poésie, n'assignent-ils pas à ce genre littéraire d'autres visées que de témoigner ou "dire" le monde?

    Bon courage et bon travail!


    votre commentaire
  •  

    Voici un site suggéré sur ce blog par un professeur, et qui peut vous permettre de réviser des cours et de pratiquer ou tester vos connaissances de façon ludique et interactive.https://www.afterclasse.fr/

    Il suffit de vous inscrire gratuitement.

    Vous pouvez aussi rejoindre la classe que j'ai créée pour vous afin que je puisse suivre votre parcours. En ce cas, demandez-moi le code en cours.


    votre commentaire
  •  

    CE QUE JE DOIS RETENIR

    L’Humanisme- Séquence 1 : de l’espoir à la désillusion

    Les Origines et les débuts de l’Humanisme :

    -Cf . Tableau synthétique «  Influences géographiques, développement des sciences, Éducation »

    - http://lettres-en-ligne.eklablog.com/l-humanisme-c26756168 : Menu de gauche, Module : Mouvements Littéraires, rubrique : l’humanisme, article : Les origines et les débuts de l’humanisme.

    1. Dans quel pays d’Europe l’Humanisme voit-il le jour ? À quelle époque ?
    2. Quel évènement historique permet l’afflux de savants et lettrés dans ce pays ? Qu’apportent-ils avec eux ?
    3. Quelle culture est ainsi redécouverte en Europe ?
    4. Comment l’Humanisme parvient-il jusqu’en France ?
    5. Que signifie le mot « humaniste » ?
    6. À la Renaissance, quelle est l’importance de l’imprimerie récemment inventée ?
    7. Qui crée le Collège de France ? Qu’y enseigne-t-on ?
    8. Qui s’oppose à sa création ? Pourquoi ?
    9. Quelles sont les conséquences des grandes découvertes ? Comment celles-ci ont-elles été possibles ?
    10. Qu’est-ce que le relativisme des valeurs ?
    11. Quel rôle l’astronomie joue-telle dans la remise en cause de la toute puissance de l’Église ?
    12. En quoi le développement de la médecine permet-il une meilleure connaissance de l’homme ?

       


    votre commentaire
  •  

    La Poésie ( I)  - Ce que je dois retenir :

    - Supports : Cours sur la poésie : Carte mentale sur Poètes et Poésie  (effectuée à partir de la synthèse sur le corpus : Arts Poétiqueq)+ Photocopie sur les fonctions du poète+ Vidéo ou diaporama sur la poésie sur le blog  http://lettres-en-ligne.eklablog.com/histoire-de-la-poesie-c26871352  (menu de gauche, module Histoire des genres) + exercices de versification.

    1. Versification : Le nom des strophes et des vers ; ce qu’est un enjambement, un rejet et un contre-rejet ; la qualité (riche, suffisante, pauvre) et la disposition des rimes (croisées, suivies, embrassées) ; rimes féminines et masculines ; assonances et allitérations ; les caractéristiques du sonnet et du pantoum.
    2. Comment définir la poésie ? son étymologie, ses ressources, son origine.
    3. Quelles peuvent être les fonctions de la poésie ? Un exemple de poème pour chaque fonction.
    4. Quelles sont les différentes images du poète et les différentes conceptions de l’art poétique ? Un exemple pour chacune d’elle.
    5. Connaître les biographies succinctes de Nerval, Baudelaire et Verlaine.

     


    votre commentaire
  • Ecriture d'invention 1ère L et S

    Plusieurs élèves m'ayant posé la même question et afin d'anticiper  sur les brèves à venir, je vous fais un copier-coller de la réponse:

    Question : Si l'on choisit l'amplification, doit-on mêler notre texte à celui de Stendhal ou faut-il poursuivre le récit à partir de la fin du passage?

    Réponse :  S'il ne s'agissait pas du bac, vous pourriez effectivement enrichir le texte initial en tissant le point de vue de Mme de Rênal avec les phrases de Stendhal tout au long du passage. Le problème est que dans cette option, vous êtes obligée de recopier tel quel le texte de l'auteur en ajoutant le vôtre au fur et à mesure. Mais on peut vous accuser de plagiat ou/et vous reprocher de remplir votre page avec des phrases qui ne sont pas les vôtres. Alors, évitez!. Vous pouvez par exemple recopier juste la dernière phrase de Julien, et le commentaire du narrateur disant que Mme Derville pleurait. Partez par exemple de là : "Julien revint à la préméditation, à son repentir, au respect, à l'adoration filiale et sans bornes que, dans les temps plus heureux, il avait pour Mme de Rênal...Mme Derville jeta un cri et s'évanouit".

    ( puis vous allez à la ligne pour bien marquer la séparation avec le début de votre invention et vous continuez:)

    En entendant ces mots, Mme de Rênal frémit. Elle avait les yeux secs d'avoir trop pleuré la veille, dans l'attente du procès. Mais son coeur saignait. Ces temps plus heureux dont parlait Julien vivaient encore en elle. Pas un jour depuis le départ du jeune homme où elle n'avait pensé à lui, à leurs promenades dans le jardin, quand il lui prenait la main...Elle le voyait là à présent, jugé, traîné dans la boue...par sa faute à elle! Mais il restait digne et calme. Jamais il ne lui avait semblé plus sûr de lui! Jamais il ne lui avait semblé plus digne de son amour, etc. 
    En ce qui concerne la longueur, une page et demie, deux pages, mais bien travaillées, alternant narration, description, pensées, sentiments, privilégiant le point de vue de Mme de Rênal.
    J'espère avoir répondu à vos questions.


    votre commentaire