• A propos du genre, du registre et du mouvement

    Ne pas confondre genre, mouvement et registre

    Le genre littéraire : 

    Ensemble de textes qui partagent les mêmes caractéristiques formelles et le même but.

    Le roman :  un narrateur, des personnages, des verbes d'action, des indicateurs spatio-temporels, les temps du récit ( imparfait, passé simple)/ raconter une histoire

    Le théâtre :  absence de narrateur, essentiellement du discours direct, des didascalies indiquant le lieu, la liste des personnages, qui parle et comment.../ Mettre en scène une intrigue/ Présence de sous-genres comme la comédie, la tragédie, le drame...

    La Poésie :  art littéraire qui utilise toutes les ressources de la langue (dénotation et connotation des mots, leurs sonorités et leur musicalité, le rythme des phrases, le signifiant et le signifié...) pour exprimer, en vers ou en prose, des idées, des sentiments, ou rechercher la beauté du texte.

    Les genres argumentatifs :   Ils permettent d'exprimer une opinion, de défendre une idée, directement, à travers des genres comme l'essai, le discours, le pamphlet, la lettre ouverte...ou indirectement, à travers un récit, comme dans les apologues...

     

    Le mouvement littéraire et culturel :

    Il regroupe des écrivains et des artistes qui, à un moment donné, à une certaine époque, partagent la même conception de leur art et poursuivent les mêmes buts. 

    Par exemple, au XVI e siècle, les humanistes vont s'appuyer sur la redécouverte des textes anciens  pour élaborer une nouvelle conception de l'être humain et de l'univers. Ils croient à la possibilité de rendre l'homme meilleur par l'éducation, le savoir et la réflexion. Au XVIIe siècle, le classicisme instaure le règne de l'ordre, de l'harmonie et de la modération. Les mouvements se construisent parfois en opposition les uns aux autres, comme, au XIXe siècle le réalisme qui se développe contre le romantisme, ou en prolongation de celui qui les précède : ainsi le naturalisme qui s'appuie sur le réalisme, ou les Lumières qui, au XVIIIe siècle, reprennent des principes et des valeurs chers aux humanistes.

     

    Le registre d'un texte :

    Il s'agit de la "tonalité" d'un texte qui, à travers des procédés particuliers, vise à provoquer chez le lecteur une certaine émotion ou réaction. Il permet également d'exprimer une position de l'auteur face à l'existence.

    Par exemple, le registre comique suscite le rire, le registre pathétique la tristesse, la compassion, le registre épique l'émerveillement ou la terreur...

    Le registre tragique se base sur l'expression d'un destin, d'une fatalité à laquelle on ne peut échapper. Le lyrisme est l'expression de sentiments personnels liés à la mélancolie, à l'amour, au regret du temps qui passe...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :