•  

    Pour de plus amples éléments, cf. l'article suivant : Vie et Oeuvre de Baudelaire

    Courte biographie 

    Charles Baudelaire (1821-1867)

    Poète, essayiste, critique littéraire et critique d'art, traducteur, nouvelliste.

     

    Le dernier classique et le premier moderne

     

    Baudelaire est un poète majeur du XIXe siècle, influencé par différents mouvements littéraires et culturels. Grand admirateur de Victor Hugo et de Théophile Gautier, respectivement chef de file du romantisme et du Parnasse. Il est considéré comme un précurseur du décadentisme et du symbolisme. Il s'illustre dans différents domaines : des essais, comme Les Paradis Artificiels, ou encore Du Vin et du Haschich, des critiques d'art , ou dans la poésie.

     

    Une vie tourmentée 

    - Né à Paris le 9 avril 1821

    - Orphelin de père à 6 ans, il entretient une relation difficile avec son beau-père, le commandant Aupick. En 1841, afin de l'éloigner de son existence dissipée, sa famille l'envoie effectuer un long voyage dans l'océan indien. Mais il débarque et séjourne à l'île Maurice et à la Réunion, lieux exotiques qui inspireront sa poésie.

    - 1844 : scandalisée par sa vie de marginal, alors qu'il dilapide l'argent hérité de son père et mène une vie de dandy, sa famille lui impose une tutelle qui le prive de l'aisance financière dont il jouissait grâce à la succession paternelle. Pour subvenir à ses besoins, il se déploie sur plusieurs fronts : il rédige des critiques littéraires et des comptes rendus des Salons. Il traduit de façon remarquable l'oeuvre de l'écrivain américain, Edgar Allan Poe.

    - Parallèlement, il mène une vie de bohème : il entretient une relation charnelle, difficile et passionnelle avec une jeune mulâtresse, Jeanne Duval, qu'il surnomme "la Vénus Noire". Elle sera sa muse, et pour elle, il composera plusieurs poèmes, parmi les plus intenses, des Fleurs du Mal.

    Courte biographie

     

    Jeanne Duval

    Il consomme de la drogue, haschich, opium, substances auxquelles il attribue un pouvoir créateur avant d'en dénoncer les méfaits et les tortures dans Les Paradis Artificiels et Du Vin et Du Haschisch. 

    - En 1851, il rencontre Apollonie Sabatier, qui sera sa seconde muse et à laquelle il consacrera également plusieurs poèmes. Elle est mariée et évolue dans le milieu artistique et littéraire de la capitale. Il éprouve pour elle un amour vibrant et secret durant plusieurs années; il la considère comme "son ange gardien". En 1857, ils deviennent amants. 

    Courte biographie

    Apollonie Sabatier

    - Marie Daubrun, "la belle aux cheveux d'or", qui joint le talent à la beauté, est la troisième muse de Baudelaire, une jeune actrice qui lui inspirera tout un "cycle" dans Les Fleurs du Mal. Baudelaire la fréquente dans les années 1847, et semble avoir trouvé en elle non seulement une amante, mais aussi une amie, une soeur...Leur relation demeure assez mystérieuse. Il lui voue un culte, jusqu'à l'idéaliser, ainsi qu'il le fit également avec Jeanne Duval et Apollonie Sabatier.

    - Affaibli par une vie dissolue, atteint de syphilis, il meurt à Paris, à 46 ans, le 31 avril 1867, aphasique et paralysé.

     

    Les Fleurs du Mal

    Le Spleen de Paris

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :